Juste être professeure-documentaliste.

Publié le par Prof-doc en CDI (collège)

Si un professeur me demande d'intervenir , je n'ai qu'un critère, la réponse à cette question : en quoi suis-je professeure-documentaliste dans cette action?

Si j'essaye de réfléchir à ma fonction à la lumière de pensées extérieures c'est pour :

  • progresser,
  • trouver des modèles qui m'ouvrent d'autres pistes d'actions pédagogiques (des modèles : des angles de vue différents),
  • éviter de me scléroser (20 ans de métier, 10 ans dans le même collège),
  • fonctionner comme "je suis" : je suis incapable de ne pas mettre en perspective ma fonction.

La dynamique impulsée par exemple par les collègues du pinterest "architecture de l'information" me permet de me poser, de peut-être remettre en cause ou maintenir ma façon de travailler de "perdre" un temps de formalisation pour gagner (je l'espère!) en efficience pédagogique et en clareté.

J'ai connu le temps des documentalistes-bibliothécaires puis des professeurs-documentalistes.Je me reconnais dans cette deuxième appellation et dans l'ensemble de ses implications même si sans cesse je cours après le temps!

Commenter cet article