Contextualisation et sources: approche citoyenne. (Séance pour la semaine de la presse)

Publié le par Prof-doc en CDI (collège)

Si les séances de recherche en SVT 3èmes me permettent comme beaucoup de professeurs-documentalistes d'aborder la notion de sources en fonction de l'émetteur avec comme appui la cartographie des sources proposées par MDD, la séance que j'ai intitulée "vigilance citoyenne" que nous avons mise en place avec mon collègue d'histoire-géographie permet sous l'angle de la contextualisation de rendre les élèves «vigilants» et d'exercer leur esprit critique.

Les objectifs : Savoir garder un esprit critique en lisant un document :

  • Travailler sur des des documents du passé, documents de presse supposé être "objectifs" pour les élèves : des revues originales datant de 1914-1918: «Sur le vif», «Lecture pour tous», «le Miroir».

  • Comprendre comment un document «actuel» à un moment donné peut devenir avec le temps un document historique: savoir différencier "document" et "source".

  • Savoir être vigilant sur la date d'un document, sur le contexte historique. En l'occurence: quel(s) grand(s) événement(s) influent sur le discours de l’auteur de l'article? Exemples: relation franco-allemande conflictuelle sur la durée- idéologie coloniale- propagande de guerre- champ d'horreur, champ d'honneur….

  • Savoir être vigilant sur l’émetteur. «Qui parle?» Exemples: un journaliste, un militaire, un officiel…?

  • Savoir être vigilant sur le récepteur ou à qui s’adresse le document mais aussi sur le destinataire: l’arrière, le front, des hauts gradés

Cette séance me permet de montrer aux élèves qu'il est nécessaire de toujours garder un esprit critique à la lecture de tout document. La situation de guerre ne fait que grossir le trait. Il ne s'agit pas de les rendre méfiants mais bien de les rendre vigilants et de leur rappeler la nécessité de connaître le positionnement d'une revue, d'un journal en temps de paix, de s'interroger sur l'auteur d'un article et ses motivations. De la même façon que pour tout document!  

De quoi s'agit-il?

Les élèves travaillent donc sur des sources historiques: des revues qui datent de la première guerre mondiale et qui appartiennent à mon collègue d'histoire! D'emblée, nous leur expliquons le travail unique que nous leur proposons et la confiance que nous leur faisons en leur confiant ces documents historiques.

J'ai sélectionné articles et photographies sur des thèmes précis: «les tirailleurs sénégalais», le rôle des femmes durant cette guerre, la représentation par les français de la "barbarie" des ennemis et la façon dont ils traitent leurs morts, les prisonniers... Et j'ai ensuite préparé des fiches personnalisées.

Déroulement de la séance

Les élèves de 3èmes sont par groupes de deux pour une séance de deux heures.

Ils ont une fiche guide dont les questions dépendent du sujet. Celle-ci s'organise à peu près toute de la même façon.

Exemple simplifié de la fiche-guide:

Introduction:

  1. Présentation précise des revues d'où sont extraits les articles textes, photographies) sélectionnésos illustrations. (date d’édition, le format du document, noms des auteurs, leur rôle dans la guerre, leur fonction, les destinataires).

  2. Choix personnel d'un document hôte. Description en quelques mots de la première de couverture. Explication de la motivation du choix éditorial et réalisation d'un croquis simplifié.

  3. Indiquez en quelques lignes le contexte historique d’après la date d’édition. Quels événements se déroulent à ce moment là? (cf manuel ou cahier d’histoire si nécessaire).

Etape 2:

  • choisir une photographie et l'analyser. (Repérer le nombre de personnage(s)? Description et explication des habits/uniformes, de la position/ pose, de la scène représentée. ..)

  • Description des objets et de leur rôle dans l’image. Que veut dire le photographe?

  • La légende: analysez avec attention le vocabulaire choisi. Quel message est-elle chargée de faire passer?

  • Choisissez une image. Faites en le croquis pour comprendre sa construction.

Etape 3:

Lisez le(s) texte(s). Observez le(s) photographie(s). Quelle «image ou représentation» du (des) personnage(s) est-elle transmise?

Je leur propose une liste de mots dont voici un extrait. Les élèves doivent sélectionner les mots qui illustrent leur cas. Puis, ils sélectionnent le vocabulaire qui dans l'article, les légendes s'y rapportent.

  • la souffrance

  • l’héroïsme

  • la sauvagerie

  • la soumission

  • le côté enfantin

  • la haine

  • la sauvagerie

  • la compassion...

Etape 4:

  • Les élèves doivent exprimer leur pensée en argumentant et répondre en particulier à la question suivante : "Pourrait-on tenir le même discours aujourd’hui? Pourquoi?"

 

A la fin de la séance, ils rendent un document commun à la fois descriptif et explicatif composé de textes et de schémas pour analyser les images.

Cette séance que nous proposons cette année pour la semaine de la presse fonctionne bien depuis 2008: les élèves sont autonomes et responsables. 

Cette année, nous proposons un travail sur des manuels scolaires datant de périodes différentes mais présentant les mêmes thèmes aux élèves de 4èmes.

Contextualisation et sources: approche citoyenne. (Séance pour la semaine de la presse)
Contextualisation et sources: approche citoyenne. (Séance pour la semaine de la presse)
Contextualisation et sources: approche citoyenne. (Séance pour la semaine de la presse)

Rôle du contexte dans la publication d'un message. Cette séance aborde donc une des dimensions de l'analyse des sources. (Vigilance quant à l'émetteur et son positionnement social, vigilance quant au contexte )

Didacdoc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article