Rencontre avec Eva Kavian : auteure!

Publié le par Prof-doc en CDI (collège)

Pour l'équipe de français et moi-même , le premier trimestre est un temps lecture partagé avec les élèves essentiel puisque nous accueillons pour les 6èmes et les 3èmes un auteur. Ce temps est cadré avec la fête du livre de Montbrison et préparé, anticipé par les bénévoles du CRILJ-Loire qui vont un travail d'organisation remarquable!

L'an passé nous devions recevoir Eva Kavian mais les conditions climatiques désastreuses en avaient décidé autrement. Et la rencontre a été reportée à ce tout début d'année pour une de nos classes de 3èmes.

 

Mais quelle rencontre humaine!

 

Trois clés au moins ouvrent la porte de la réussite d'une rencontre :

  • la lecture des oeuvres (!) par les professeurs comme par les élèves,
  • des propositions d'actions variées inspirées de l'oeuvre de chaque auteur...
  • le travail d'équipe!

 

L' Entrée en lecture :

  • Installation des élèves sur des plaids, et ma collègue et moi lisons le premier chapitre de chaque livre. Les élèves chosisissent et semettent en lecture sur le temps classe. Prêt du livre. nous avions choisi cette année : Premier chagrin pour tous, puis au choix : "Ne plus vivre avec lui",  "Ma mère à l'ouest", la dernière licorne". Donc deux livres ont été lu au moins par élève.

 

En français :

  • Repérage biogaphique
  • Questionnement sur les liens familiaux dans "Premier chagrin"

 

Repérage de l'essentiel de la lecture pour chacun :

  • Une séance framindmap pour dégager les thèmes principaux des livres auxquels des mots clés ont été associés.
  • Les thèmes de "Premier chagrin" sont souvent des notions philosophiques (mort, mensonge/vérité...). Aussi, nous avons proposé aux élèves de formuler des problématiques à partir de cinq thèmes choisis. Travail qui faisait suite à celui commencer en SVT pour l'élaboraiton d'un dossier. L'important était la démarche de questionnement. La mise en valeur s'est faite sous forme de mobile.

 

Je n'arrive pas à dissocier la lecture de l'écriture qui suppose des ré-écritures...

  • Aussi, pour chaque livre nous avons proposé un thème de rédaction qui nous permettait d'aborder l'autobiographie et l'autofiction. La contrainte étant de ne retenir que les élèments positifs.  Ainsi pour "la dernière licorne" l'élève devait partager sa différence et montrer en quoi elle l'enrichissait et le rendait plus fort. Pour "Ne plus livre avec lui" l'élève devait raconter comment un événement inattendu de son quotidien avait bouleversé sa vie d'adolescent mais l'avait conduit à être plus responsable. Après la lecture de "Ma mère à l'ouest" l'élève devait raconter sa rencontre avec une perosnne différente mais aussi expliquer en quoi et pourquoi cela avait été positif, bénéfique pour lui.

 

L'émotion :

  • Et puis l'émotion pouvait se traduire sous forme d'une oeuvre plastique... Les élèves ont donc créé des tableaux qui devaient refléter leur émotion principales  ou les émotions contradictoires ressenties à la lecture d'un des livres. Différents matériaux pouvaient être choisi (papier, tissu, rubans...) : les couleurs devaient être choisies avec jsutesse. La création devait comporter un passage de leur choix, ou une phrase marquante ou des mots clés.. 

 

  • Avec notre collègue de musique ils ont mis en voix deux passages de "Ne plus vivre avec lui" , l'un accompagné au djembé l'autre à la clarinette. Trois élèves ont crée  une chorégraphie en ombre chinoise.... en autonomie.... allant jusqu'à s'entraîner sur la place de leur village...

 

La classe en question prise dans son ensemble n'est pas considérée comme très littéraire. Certaines , certains savent être bavards... très bavards...

Mais ils ont su être là au bon moment. Pendant une heure trente ils ont tenu le choc de l'organisation prévue :

- chants et danse en salle audiovisuelle,

- présentation de chaque type de travaux,

- lecture par quelques élèves de "Je me souviens" de  passages essentiels pour eux,

- questions préparées,

- échange.

 

- Fragments de réactions à cette rencontre.

 

Il faut dire que la personnalité d'Eva Kavian, chaleureuse à la voix claire et franche  a su conquérir le coeur de la très grande majorité de nos élèves!

 

 

Je m'aperçois que je suis toujours enthousiaste suite aux rencontres d'auteurs mais juqu'à présent nous n'avons eu qu'à nous louer de ces interventions...

Rencontre avec Eva Kavian : auteure!
Rencontre avec Eva Kavian : auteure!
Rencontre avec Eva Kavian : auteure!
Rencontre avec Eva Kavian : auteure!
Rencontre avec Eva Kavian : auteure!
Rencontre avec Eva Kavian : auteure!
Rencontre avec Eva Kavian : auteure!
Rencontre avec Eva Kavian : auteure!

Publié dans Lecture-écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article