Retour sur pratique (2)

Publié le par Prof-doc en CDI (collège)

L'article précédent montre comment dans un collège à taille humaine nous pouvons mettre en place un enseignement info-documentaire. Certes toute l'équipe n'est pas concernée, certes parfois un projet ne durera qu'une année, certes parfois un projet ne touchera qu'une classe. Mais vaille que vaille il me semble avancer avec cohérence.

Quelques remarques complémentaires en vrac!

  • Le projet IDD 4ème qui débute par une prise de notes sur support papier me semble essentiel d'une part parce que les élèves "entrent" facilement dans l'exercice, d'autre part ils le réussisent. Enfin il s'inscrit une cohérence des pratiques.  Intéressant de voir qu'une méthode (le document de collecte) née du numérique peut réinvestir la recherche sur support papier. Une façon (modeste!) de sortir du débat le numérique tue le papier en allant vers une complémentarité des supports!

  • Recherche/action : j'aime bien l'idée que l'élève soit auteur! Actif, acteur de sa réussite

Pour les images par exemple, lorsque nous travaillons sur le projet insecte je souhaiterai qu'un élève me propose ses propres photographies d'insectes... A un moment ou a un autre du travail... Affaire à suivre...

  • Une fois la cohérence en grande partie gagnée dans son collège, comment la légitimer si ce n'est en travaillant avec les écoles primaires et les lycées proches? 

  • Mettre en place des séquences (sans tenir compte du temps de travail fait à la maison nécessaire pour la création et  l'évaluation ) suppose que le CDI soit fermé pour l'accueil libre parallèlement. Cette politique d'établissement repose sur une confiance du chef d’établissement et de l'équipe éducative.  Elle nécessite de la défendre et de rappeler les temps d'ouverture.

Qui ne connaît pas cette fameuse formule : "le CDI est toujours fermé" qui décryptée devient "le CDI  était occupé par une classe une heure avant que je rende mon exposé qui avait été donné il y a un mois..." Cette année j'ai fait passé à mes collègues le bilan par classe pour le premier conseil de classe avec une synthèse des heures d'accès. Aucune remarque au deuxième trimestre. Il s'agit souvent d'une remarque par trimestre d'un parent mais ... c'est parfois agaçant!!! Ce travail de relevé de présence est long et peu intéressant mais bien utile!

  • Un de mes projets futurs est de mettre à disposition des professeurs par niveau les fiches "culture informationnelle" sur un pupitre en salle des professeurs afin qu'ils puissent s'appuyer aussi même lorsqu'ils ne travaillent pas avec moi sur un projet mais que nos préoccupations se rejoignent sur celles-ci mais aussi afin que je puisse enrichir celles-ci!!!

 

Retour sur pratique (2)

Commenter cet article