Copier-coller, copier-reformuler, copier-créer "/ document de collecte : vocabulaire à préciser!

Publié le par Prof-doc en CDI (collège)

Un échange avec Hélène de l'odyssée d'LN et Marion de Doc pour docs m'engage à apporter les précisions suivantes afin d'éviter toute ambiguïté :

Mais le mot est mal choisi : il rappelle de trop "les six étapes de la recherche documentaire". Je propose pour plus de rigueur et à défaut de mieux (pour l'instant?) les termes de temps / de moment. (Moment de la collecte, moment de la reformulation...). 

  • En effet, évoquer la notion d'étape comme le soulignait Hélène est « enfermant », voir contradictoire avec l'esprit même du « document de collecte ». D'une certaine façon le document de collecte est un outil au service des apprentissages, un moment de la recherche documentaire et non une étape d'une méthode qui s'appliquerait systématiquement.  

  • Elle masque ce qui me (nous) paraît essentiel : la dimension souple de la démarche garante de la réussite de chaque élève.

  • Je renvoie aux schémas de Marion qui visualisent la complexité de la recherche documentaire: http://aristide.12.free.fr/IMG/pdf/Document_de_collecte_pour_TTD.pdf (à partir de la  diapo 18). 

  • La notion de moment permet d'accorder à chaque élève le temps qu'il lui faut pour réussir les apprentissages en jeu.

  • Et puis il est des temps d'apprentissages : on peut proposer aux 6èmes un premier moment (la collecte d'information) seulement, on peut également proposer des outils plus ou moins complexe en fonction du niveau (6ème/ 3ème) et j'imagine que dans le cadre d'une vraie différenciation pédagogique on pourrait proposer le même exercice avec des tâches plus moins complexes. Ainsi selon que les élèves seraient plus ou moins « experts » les scénarios pédagogiques proposés leur permettraient de mettre en place la stratégie de résolution de problème la plus adaptée. ( conceptuelle / de réponses à la demande). (Lire avec profit les travaux de André Tricot ou écouter ses conférences)

  • Ainsi on peut proposer des situations plus ou moins complexes : la carte mentale des sources peut être plus ou moins développée - en image un exemple possible pour les 6èmes, un exemple possible pour les 3èmes http://odysseedln.overblog.com/se-questionner-sur-les-sources-lors-d-une-recherche-documentaire-en-svt, carte qui peut être élaborée (ou non) avec les élèves en fonction des besoins et de la classe.

 

 

Sources concernant André Tricot : Nombreux textes à lire et conférences également à écouter sur le web .On peut commencer par : http://www.docpourdocs.fr/spip.php?article527Entretien avec André Tricot : apprentissage et technologies numériques. Entretien conduit par Marion Carbillet.

Copier-coller, copier-reformuler, copier-créer "/ document de collecte : vocabulaire à préciser!

Commenter cet article